Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'activité du secteur privé en chute marquée en septembre





Le 25 Septembre 2023, par La rédaction

Nouvelle indication d'une contraction significative de l'activité du secteur privé en France : l'indice PMI Flash suggère une croissance minimale du PIB pour le troisième trimestre 2023 et pose des questions sur la stabilité de l'emploi et de l'inflation.


L'horizon s'obscurcit pour l'activité du secteur privé

Le cabinet S&P Global a publié un indice PMI Flash signalant que l'activité du secteur privé en France a enregistré sa plus forte baisse depuis novembre 2020. L'indice PMI s'est établi à 43,5 en septembre, contre 46 en août. Un indice au-dessus de 50 indique une expansion de l'activité, tandis qu'un indice en dessous de ce seuil évoque une contraction. L'environnement actuel est jugé « défavorable à la demande ».

Ce recul de l'activité est le signe d'un troisième trimestre difficile pour l'économie française, marqué par une décélération continue depuis juin. Selon Norman Liebke, économiste à la Hamburg Commercial Bank, qui publie l'indicateur avec S&P Global, le PIB français devrait à peine croître de 0,2 % ce trimestre. Ce pronostic est cohérent avec les estimations récentes des autres économistes et institutions financières tels que l'Insee et la Banque de France. Par ailleurs, les perspectives sur douze mois des 750 entreprises interrogées pour élaborer l'indice PMI Flash sont au plus bas depuis mai 2020.

Situation contrastée sur l'inflation et l'emploi

Les données publiées indiquent également que l'inflation se stabilise. La hausse des prix facturés par les entreprises à leurs clients a ralenti en septembre et semble se rapprocher de sa moyenne à long terme. Néanmoins, les prix payés par les entreprises à leurs fournisseurs ont augmenté plus rapidement qu'en août. Cette augmentation repose essentiellement sur le secteur des services.

En ce qui concerne l'emploi, la situation reste fragile. Même si le secteur des services a enregistré une croissance « modérée » des effectifs en septembre, l'économiste Norman Liebke prévient que cette tendance pourrait s'inverser. Le fort recul de l'activité dans ce secteur laisse présager une réduction prochaine des effectifs, et donc une possible augmentation du taux de chômage dans les mois à venir.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook