Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'année au petit trot du marché des immatriculations neuves





Le 2 Janvier 2015, par

Il n'y a pas eu de miracles pour l'industrie de l'automobile en France en 2014. La croissance des immatriculations neuves s'est contentée d'un tout petit 0,3%, soit 1,8 million de voitures neuves vendues l'an dernier.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
On est bien loin du — pourtant modeste — 1,5% de hausse pronostiquée par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Mais la fin de l'année a littéralement plombé les ventes et le moral des industriels. Le mois d'octobre a été le plus mauvais depuis 1993, et le mois de décembre a été lui aussi catastrophique, avec la chute des ventes de 6,8%.

En cause : la crise de confiance des ménages, les difficultés économiques rencontrées par les entreprises, le moral en baisse… Bref, tout cela n'incite pas à investir dans un véhicule neuf. Toutefois, notons que 2014 a été la première année dans le positif, après quatre ans particulièrement mauvais.

De ce gâchis, on retiendra la performance de Renault qui, en misant sur le low cost (et tout particulièrement Dacia), a su humer l'air du temps. Le groupe affiche ainsi une croissance de 6,8% malgré une petite baisse de 0,8% en décembre. PSA Peugeot Citroën est aussi dans le vert de 1,6%, mais gare : le mois de décembre a été particulièrement mauvais avec une chute de 9,6% des ventes de voitures neuves.

GM, qui a abandonné la distribution de Chevrolet en France, et Hyundai signent les pires performances avec des chutes de respectivement 19,4% et 23,4%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook