Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF pourrait plafonner les prix des billets réservés au dernier moment





Le 7 Décembre 2020, par Olivier Sancerre

Comment inciter les Français à retrouver le chemin des gares et à prendre de nouveau le train ? En plafonnant le prix des billets réservés au dernier moment, envisage la SNCF.


Fin du système fluctuant à la SNCF

L'année a été particulièrement compliquée pour la SNCF, qui a dû se plier au rythme des restrictions de déplacements ainsi qu'aux mesures sanitaires mises en œuvre pour enrayer les cas de contaminations. Si le bilan estival a été somme toute encourageant avec des trains finalement bien occupés, les résultats financiers sont à la peine : l'entreprise a multiplié les promotions pour attirer de nouveau les voyageurs. Et le reconfinement du mois de novembre n'a certainement pas aidé à redonner confiance aux Français.

Selon France Info, la SNCF envisage de mettre en place un plafonnement des billets de seconde place réservés à la dernière minute. Le transporteur réfléchit plus précisément à une fourchette de prix, mais ce serait dans tous les cas un coup d'arrêt aux tarifs fluctuants régis par l'offre et la demande. Celle-ci étant traditionnellement plus forte au fur et à mesure du départ, les prix ont tendance à augmenter. Avec ce plafonnement, les prix des billets ne pourraient donc plus dépasser un certain seuil, au plus grand bénéfice des voyageurs qui ne peuvent faire autrement que de réserver à la dernière minute.

Décourager les clients

Cette politique de prix fluctuants, en place depuis des années, est souvent mal comprise des voyageurs, elle a aussi tendance à décourager les clients. « Si les voyageurs savent à l'avance quel sera le coût maximal de leur trajet, c'est un moyen de leur faire reprendre le train, surtout à Noël où deux week-ends sont particulièrement chargés avec des tarifs qui peuvent décourager les familles », explique au Figaro Bruno Gazeau, président de la FNAUT, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports. La SNCF vient d'ailleurs d'annoncer que 500.000 billets de train Ouigo seraient disponibles à la vente pour les vacances de Noël à moins de 50 euros.

La SNCF a annoncé également qu'elle échangerait et rembourserait les billets jusqu'au 4 janvier gratuitement, sans pénalité. Une autre mesure visant à accélérer le retour des voyageurs dans les trains . Il y a urgence : en 2020, les pertes enregistrées par l'entreprise pourraient atteindre 5 milliards d'euros. Dans ces conditions, il importe de tout faire pour que les trains roulent à pleine capacité. Cela ne sera pas suffisant, puisque des cessions d'actifs sont également envisagées.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook