Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe PSA en quête d’une nouvelle consolidation





Le 19 Mars 2019, par

Le groupe PSA pourrait-il revenir sur le marché américain ? C’est en tout cas ce que les dirigeants du constructeur automobile laissent entendre.


Après l’acquisition réussie d’Opel/Vauxhall, le groupe PSA a retrouvé son allant. Il y a quelques semaines, Carlos Tavares le patron de l’entreprise automobile se disait « ouvert » à la possibilité d’une nouvelle acquisition, et pourquoi pas aux États-Unis, où le constructeur est absent depuis une trentaine d’années. Il envisageant, en début d’année, une approche « très créative et disruptive » de ce retour américain potentiel… Reste à savoir comment, et surtout, avec qui. Le nom de Fiat Chrysler revient souvent sur la table pour une possible alliance.

Ce projet de consolidation serait en tout cas vu d’un très bon œil par la famille Peugeot, qui est une des trois principaux actionnaires du groupe. Robert Peugeot déclare dans une interview aux Echos avoir soutenu « dès le départ » le projet Opel, qui s’est concrétisé en juin 2017 via une acquisition à 1,3 milliard d’euros. « Si une autre occasion se présente, ce n'est pas nous qui freinerons. Carlos [Tavares] le sait ». Mais avant de sortir le carnet de chèques, il faut que les planètes soient alignées.

Elles pourraient l’être avec Fiat Chrysler : « Avec eux, comme avec d'autres, les planètes pourraient être alignées », indique Robert Peugeot. Le groupe PSA a le vent en poupe et il reste « maître de son avenir », comme s’en est réjouit Carlos Tavares durant le salon de l’automobile de Genève. L’année pourrait être riche d’annonces pour le constructeur automobile français.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook