Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix augmente ses prix en France





Le 21 Juin 2019, par François Lapierre

C’est une mauvaise nouvelle pour les nombreux abonnés Netflix. Ils vont payer plus cher leur forfait pour accéder au catalogue de contenus du leader mondial du streaming.


Netflix, qui jusqu’à présent jouit d’une position enviable sur le marché du streaming de vidéo, a augmenté les prix de ses abonnements en France. Si le forfait de base (« Essentiel ») Demeure à 7,99 euros, la formule « Standard » avec la haute définition et l’accès deux écrans, passe à 11,99 euros (+1 euro). Le forfait « Premium », qui permet à quatre écrans d’accéder à Netflix en très haute définition (4K) est plus cher de deux euros, passant à 15,99 euros. Les prix n’avaient pas bougé chez Netflix depuis 2017 : ils augmentent de 9% pour l’abonnement « Standard », de 14% pour le forfait « Premium ».

 

En France, Netflix compte 5 millions d’abonnés. Il y a de fortes chances pour que la vaste majorité de ces utilisateurs conservent leur forfait, tant le catalogue du service est loin devant ce que peut proposer la concurrence. La hausse des prix devrait toucher également une vingtaine de pays en Europe ainsi qu’au Moyen Orient.

 

Cette augmentation en France suit celle qui avait été engagée aux États-Unis puis au Royaume-Uni ces derniers mois. Netflix donne pour explication la nécessité d’investir toujours dans le contenu exclusif et original afin de faire face à une concurrence toujours plus vive. De fait, l’entreprise américaine prépare le terrain alors que de grands noms affûtent leurs programmes. C’est le cas de Disney et d’Apple qui vont lancer cet automne leurs propres services de streaming.




Tags : Netflix

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook