Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pouvoir d'achat : il faudrait près de 600 euros par mois de plus pour vivre sereinement





Le 21 Septembre 2023, par Aurélien Delacroix

Le pouvoir d'achat demeure une question centrale en France, comme le montre le Baromètre Cofidis du pouvoir d'achat 2023. Les Français estiment avoir besoin de près de 600 euros de plus par mois pour vivre confortablement, un montant jamais atteint dans les précédentes éditions de ce baromètre.


Un pouvoir d'achat toujours en berne

Selon le Baromètre Cofidis du pouvoir d'achat, les Français estiment avoir besoin de 588 euros supplémentaires par mois pour vivre sereinement. Ce montant n'avait jamais été aussi élevé dans les douze années d'existence de ce baromètre. En comparaison, ce chiffre était de 510 euros en 2022 et de 467 euros en 2021. Ce saut notable est qualifié d'« inquiétant » par Cofidis, qui y voit une conséquence du contexte inflationniste actuel.

Si les Français disposaient de cette somme additionnelle, 64% d'entre eux l'attribueraient à leurs dépenses alimentaires, une hausse de 11 points en un an. En outre, 57% des personnes sondées indiquent qu'elles puiseraient dans leur épargne pour financer leurs dépenses importantes, tandis que 22% choisiraient de souscrire à un crédit à la consommation. Moins de personnes prévoient de faire des projets (50%), principalement en raison de contraintes financières.

Des éclaircies, mais pas de répit

Bien qu'il existe quelques signes positifs, comme une stabilisation des prix dans les grandes surfaces et un taux de découvert bancaire qui n'a pas évolué d'une année sur l'autre, la situation reste préoccupante. Le montant moyen de ce découvert s'établit à 361 euros en 2023, contre 368 euros en 2022. De plus, le pouvoir d'achat reste la principale inquiétude des Français, même s'il a légèrement reculé dans les préoccupations (-6 points par rapport à 2022), cédant du terrain à d'autres soucis comme l'insécurité.

Mathieu Escarpit, le directeur marketing de Cofidis France, analyse : « Une certaine accalmie s’observe cette année, malgré les effets significatifs de l’inflation sur le porte-monnaie des Français. Les stratégies et contraintes budgétaires qu’ils se sont imposées depuis le début de la crise ne semblent toujours pas être suffisantes ». Les Français ont adapté leur consommation et mis de côté certains projets pour limiter leur budget, mais la sérénité semble toujours hors de portée pour une majorité d'entre eux.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook