Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Trenitalia veut de nouvelles liaisons à grande vitesse en Europe





Le 22 Août 2023, par François Lapierre

L'opérateur ferroviaire italien Trenitalia, déjà présent sur la liaison entre Paris et Milan, envisage de lancer de nouvelles liaisons à grande vitesse vers Bruxelles, Amsterdam et Berlin. Dans le contexte de la libéralisation du marché ferroviaire européen, Trenitalia aspire à concurrencer les opérateurs existants et à promouvoir le transport ferroviaire face aux vols court-courriers.


Expansion des liaisons transeuropéennes

Trenitalia cherche à étendre son réseau à grande vitesse à d'autres grandes villes du continent. Le projet vise à créer des liaisons entre Paris, Bruxelles, Amsterdam et Berlin, et exploite les nouvelles règles de l'UE qui encouragent la concurrence sur les réseaux à grande vitesse. Cette initiative s'inscrit dans la politique européenne visant à rendre le transport ferroviaire plus attractif par rapport aux vols court-courriers.

Palasciano Villamagna, dirigeant de Ferrovie dello Stato Italiane, la société publique propriétaire de Trenitalia, a confirmé ces ambitions, soulignant la fusion d'Eurostar et Thalys sur le trajet Paris-Bruxelles-Amsterdam. Par ailleurs, Trenitalia prévoit une ligne Paris-Madrid via Barcelone pour la fin 2024.

Trenitalia en première position pour la libéralisation du train

Bien que les nouvelles règles de l'UE soient en place depuis juin 2019, l'évolution vers des liaisons transfrontalières à grande vitesse a été lente, principalement en raison de la pandémie de COVID-19 et du manque d'infrastructures. Les lignes à grande vitesse ont généralement été conçues pour desservir des villes à l'intérieur des pays, et non pour relier différents États. Une étude du cabinet EY estime que 550 milliards d'euros seraient nécessaires pour établir un grand réseau ferroviaire rapide à travers l'Europe.

La stratégie de Trenitalia comprend également un service premium, supérieur à celui de ses concurrents. L'objectif serait de persuader les passagers habitués aux liaisons aériennes de passer au train, plutôt que de cibler ceux qui voyagent déjà avec les opérateurs concurrents. L'ambition de Trenitalia de lancer de nouvelles liaisons à grande vitesse en Europe représente une étape importante dans la libéralisation du marché ferroviaire et dans l'effort continu de rendre le transport ferroviaire plus compétitif par rapport aux vols court-courriers.



Tags : Trenitalia

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook