Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une explosion du prix des batteries électriques en Europe ?





Le 21 Juin 2023, par Aurélien Delacroix

La Cour des comptes de l'Union européenne tire la sonnette d'alarme : le coût des batteries pour voitures électriques pourrait devenir un obstacle majeur pour les consommateurs, ce qui compromettrait l'objectif de transition vers des véhicules zéro émission en 2035.


Le coût financier et géopolitique des batteries électriques

La transition vers une mobilité plus écologique est une priorité pour l'Union Européenne. Cependant, le récent rapport de la Cour des comptes de l'UE révèle que l'objectif de mettre fin à la vente de véhicules à moteurs thermiques d'ici 2035 pourrait être entravé par le coût élevé des batteries pour voitures électriques. Le coût des matières premières nécessaires à la fabrication de ces batteries, ainsi que le coût de l'énergie, sont en constante augmentation. 

En dépit de l'émergence régulière de nouvelles « giga-factory » de batteries, ces facteurs pourraient entraîner une hausse du prix des véhicules électriques, les rendant ainsi inabordables pour un grand nombre de propriétaires potentiels. L'UE est fortement dépendante des importations de cinq matières premières clés (cobalt, nickel, lithium, manganèse, graphite naturel) pour la production de batteries. Ces importations proviennent principalement de l'Australie, de la République démocratique du Congo et de la Chine. 

Une transition énergétique à double tranchant

La pénurie prévue de ces matières premières, couplée à l'augmentation de la demande mondiale, pourrait entraîner une hausse des coûts qui se répercutera inévitablement sur le prix des véhicules électriques. De plus, l'absence d'accords de libre-échange avec ces principaux fournisseurs et les risques géopolitiques associés à ces pays pourraient mettre en péril l'approvisionnement, exacerbant ainsi la hausse des coûts.

La Commission européenne tente de mettre en place des solutions pour atténuer ces coûts, notamment en proposant des allégements réglementaires pour favoriser les industries vertes et en diversifiant ses fournisseurs commerciaux. Cependant, malgré ces efforts, la Cour des comptes de l'UE avertit que l'augmentation du coût de ces facteurs de production pourrait rendre les véhicules électriques inaccessibles à une large partie de la population. Cette situation pourrait non seulement diminuer l'intérêt économique des investissements dans des installations de production, mais aussi compromettre l'objectif de transition énergétique de l'UE.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook