Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Voitures autonomes : la route ouverte pour la commercialisation





Le 28 Mars 2016, par

Les voitures autonomes font face à plusieurs défis : technologiques tout d'abord (le développement se poursuit à grands coups de milliards d'euros et de dollars), mais aussi législatifs puisqu'il faut lever de nombreux obstacles avant de voir les premiers véhicules sans chauffeur sur les routes.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Un premier pas a été franchi il y a quelques jours. La convention de Vienne, qui édicte pour de nombreux pays signataires des règles de base pour la conduite, a été amendée. L'article voulant que le conducteur soit maître de son véhicule a été modifié, ce qui ouvre la voie à la commercialisation de automobiles autonomes. Par définition, ces véhicules n'ont pas besoin d'être conduites par des humains puisque c'est le logiciel qui s'en occupe.

Plusieurs constructeurs n'ont pas attendu la modification de cette convention (datant de 1968) pour annoncer la commercialisation dans les prochaines années de leurs voitures sans chauffeur. Renault, PSA Peugeot Citroën, Audi… tous ces groupes ont des projets de véhicules autonomes dans leurs cartons, sans oublier le pionnier Google dont les voitures circulent sur les routes de Californie (en test).

Il reste encore de nombreux obstacles sur la route des automobiles autonomes. Des discussions ont lieu actuellement avec les compagnies d'assurance afin de savoir qui est responsable en cas d'accident : le passager, le constructeur du véhicule, ou encore l'éditeur du logiciel ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook