Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

33 milliards d'euros pour rénover le réseau électrique français





Le 17 Septembre 2019, par François Lapierre

La somme donne le vertige : selon RTE, il faudra investir 33 milliards d'euros à l'horizon 2035 pour la rénovation et l'adaptation du réseau électrique français. Néanmoins, les prix pour les particuliers ne devraient pas augmenter de manière franche.


RTE devra tout d'abord investir 7 milliards d'euros pour connecter les parcs éoliens offshore, une opération que doit désormais réaliser l'opérateur alors que c'était l'État qui était en charge du raccordement. Le site de Saint-Nazaire sera connecté en 2022, puis le rythme sera de un à deux parcs chaque année. 8 milliards d'euros seront investis pour renouveler les infrastructures, 3 milliards seront consacrés au développement numérique, et 2 milliards pour l'interconnexion avec les partenaires européens de RTE. 

« Du point de vue écologique, le projet d'adaptation du réseau permettra de réduire les émissions de CO2 du système électrique européen de l'ordre de 5 à 10 Mt (mégatonnes) par an (un montant équivalent des émissions des centrales au charbon françaises) », explique RTE dans son communiqué. L'opérateur du réseau électrique français va dépenser 20 milliards d'euros pour l'adapter à une configuration de production qui va devoir intégrer la baisse de la part du nucléaire dans le total des énergies à utiliser en France (50%), dont les 7 milliards pour la connexion des éoliennes au réseau. Sur un horizon à dix ans, c'est à dire entre 2021 et 2030, RTE va devoir injecter 20 milliards d'euros pour améliorer le réseau français de transport de l'électricité. 

Pour donner une idée, le Royaume-Uni va investir 12,4 milliards entre 2021 et 2025 ; l'Italie 6,2 milliards entre 2019 et 2023 ; l'Allemagne 61 milliards d'euros entre 2020 et 2030. La moyenne annuelle des investissements de RTE s'établira à 2 milliards d'euros, contre 1,3 milliard actuellement. Cela représentera une hausse limitée à quelques euros, rassure l'opérateur. Mais ce sera à la Commission de régulation de l'énergie qui décidera.



Tags : rte

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook