Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France-KLM annule 3.600 vols en mars





Le 10 Mars 2020, par Olivier Sancerre

Le coronavirus frappe tous les secteurs économiques, mais l'un des plus impactés demeure le transport aérien. Air France a transporté moins de passagers en février, et annonce une suspension de ses vols de et vers l'Italie.


Baisse du nombre de voyageurs transportés

Air France-KLM a transporté un peu moins de 7 millions de passagers au mois de février. Cela représente une baisse de 0,5% par rapport à février 2019. Pour la compagnie aérienne, il ne fait aucun doute que ce recul est la conséquence de « l'annulation de tous les vols de et vers la Chine et l'impact initial du Covid-19 en Asie ». La baisse est effectivement particulièrement sensible au niveau de la clientèle asiatique, leur nombre ayant diminué de 25% le mois dernier. Le groupe franco-néerlandais s'attend néanmoins au pire : « Les prochains mois seront plus fortement impactés du fait de l'expansion du Covid-19 dans d'autres régions du monde et d'une réduction plus importante des capacités ».

Air France va ainsi réduire ses capacités de vol de 17% sur le réseau domestique, de 25% sur le réseau européen et de 13% sur les lignes longue distance. En tout, et uniquement pour le mois de mars, le transporteur va annuler 3.600 vols. En ce qui concerne KLM, les vols longs courriers vont être réduits de la même ampleur qu'Air France. La direction du groupe suit l'évolution de la situation et se dit prête à faire des ajustements complémentaires au besoin.

Pas de desserte de l'Italie

Air France-KLM a annoncé la suspension de ses vols de et vers l'Italie, le pays en entier étant en confinement pour enrayer la propagation du coronavirus. La compagnie aérienne ne desservira plus l'Italie entre le 14 mars et le 3 avril inclus. Elle assurera cependant un vol par jour jusqu'au 14 mars pour permettre aux clients de prendre leurs dispositions.

Le programme de vols vers et depuis l'Italie sera adapté « en fonction de la demande », précise l'entreprise qui subit depuis plusieurs jours une chute des réservations pour le pays. Air France n'est pas le seul transporteur aérien à prendre de telles mesures : Ryanair et Wizz Air ont réduit leurs dessertes. Selon l'association du transport aérien international (IATA), le secteur aérien devrait essuyer un manque à gagner entre 63 et 113 milliards de dollars à cause de l'épidémie de coronavirus.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook