Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb : 2,5 milliards d'euros pour le tourisme en France





Le 12 Novembre 2015, par

Airbnb, le service en ligne qui met en relation des propriétaires et des touristes en quête de locations courtes, détient en France son deuxième marché mondial derrière les États-Unis. Et les retombées de cette activité sont positives pour l'Hexagone.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'entreprise américaine a généré en France un impact économique de 2,5 milliards d'euros par an, estime Nicolas Ferrari, directeur France chez Airbnb. « Il s'agit de retombées économiques directes, avec l'argent gagné par les hôtes et indirectes, qui correspondent aux dépenses faites durant le séjour, comme les restaurants ou les commerces de bouche par exemple », précise-t-il à l'AFP.

Airbnb a créé directement et indirectement 13 300 emplois en lien avec les revenus des hôtes qui ont augmenté, et aux dépenses des touristes. La société propose 200 000 logements à louer sur le territoire français, dont 60 000 à Paris et en Ile-de-France.

Un hôte gagne en moyenne 1 970 euros de son activité Airbnb, ce qui correspond à 26 nuitées. 1,3 million de personnes ont séjourné à Paris grâce au site entre septembre 2014 et août 2015, soit 218 millions d'euros pour les hôtes parisiens et près d'un milliard d'euros de dépenses générées par les voyageurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook