Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus produit aux États-Unis





Le 14 Septembre 2015, par

C'est au printemps 2016 qu'Airbus livrera à JetBlue et American Airlines, deux compagnies aériennes américaines, les premiers A320 entièrement assemblés… sur le sol américain. Une première pour l'avionneur européen.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C'est à Mobile, en Alabama, qu'Airbus a installé sa première usine américaine. Le projet a été de longue haleine, puisque l'avionneur devait s'y installer dès 2009 pour y assembler des avions ravitailleurs destinés à l'armée US ; mais le contrat a fini par passer par pertes et profits après une procédure intentée par les autorités du pays.

Mais c'est de l'histoire ancienne. Airbus a mis en place ses installations sur une ancienne base militaire, soit 47 hectares qui peuvent encore s'étendre sur 50 hectares supplémentaires au besoin. L'usine a déjà commencé à produire deux avions, les pièces provenant d'Europe — Airbus annonce d'ailleurs, pour calmer les inquiétudes qui pourraient provenir des syndicats européens, qu'un emploi américain créé équivaut à quatre emplois supplémentaires sur le vieux continent.

L'usine de Mobile va donc assembler des monocouloirs : A310, A320 et A321, puis des A320 Neo à partir de 2017. Le constructeur souhaite accélérer la cadence pour atteindre les 4 avions par mois en 2018, ce qui représentera jusque'à 50 avions par an ; l'avionneur indique toutefois qu'il pourrait produire jusqu'à 8 avions par mois.

Airbus a investi 600 millions de dollars dans la construction de cette usine, et bénéficie en retour de 158 millions d'abattements fiscaux de la part des autorités locales et de l'État.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook