Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus : un bénéfice net pour le premier trimestre





Le 30 Avril 2021, par François Lapierre

Les conséquences de la crise sanitaire se font toujours sentir chez Airbus. Malgré tout, l'avionneur européen affiche des résultats positifs pour le premier trimestre, avec un bénéfice net de 362 millions d'euros.


Bons résultats malgré la crise

De « bons résultats » pour les trois premiers mois de l'année : c'est la bonne nouvelle d'Airbus qui a présenté son bilan financier pour le premier trimestre. Le constructeur européen a annoncé un chiffre d'affaires stable de 10,5 milliards d'euros, mais surtout un bénéfice net à hauteur de 362 millions qui se compare très favorablement aux pertes enregistrées il y a un an plus tôt (481 millions). Il faut rappeler que le premier trimestre 2020 correspond au déclenchement de la crise sanitaire partout dans le monde.

Le bénéfice opérationnel ajusté lié aux activités d'avions commerciaux a atteint 533 millions d'euros. Airbus est parvenu à tirer son épingle du jeu en contrôlant les coûts et grâce à des taux de change favorables. L'avionneur a livré durant le premier trimestre un total de 125 appareils, c'est trois de plus qu'au premier trimestre de l'an passé. Néanmoins, Airbus ne veut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuée : les prévisions demeurent inchangées pour le reste de l'année.

Un marché « incertain »

Ainsi, Airbus devrait livrer au moins 566 avions en 2021, c'est équivalent au chiffre de 2020. Quant au bénéfice opérationnel ajusté, il devrait se monter à un total de 2 milliards d'euros. Alors, tout va bien ? L'entreprise joue la carte de la prudence : le marché demeure « incertain » en raison de la persistance de la crise sanitaire. Guillaume Faury, le président exécutif du groupe, estime en effet que ce premier trimestre montre un secteur qui n'a pas encore « surmonté la crise ».

Airbus affiche ainsi 39 commandes d'avions pour les trois premiers mois, soit dix fois moins que l'an dernier (356). Dans le même temps, le constructeur accusait 100 annulations de commandes. Le secteur du transport aérien reste largement convalescent et le retour à la normale va demander plusieurs années. Les compagnies aériennes, premiers clients d'Airbus, sont toujours dans des situations financières extrêmement critiques.



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook