Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Allemagne : un accord de coalition pour le prochain gouvernement





Le 14 Janvier 2018, par

Trois mois après les dernières élections législatives, l'Allemagne a fini par se trouver un gouvernement. Plusieurs obstacles seront encore à franchir, mais il semble que le plus dur ait été fait.


La CDU d'Angela Merkel et le SPD de Martin Schulz ont trouvé un terrain d'entente dans le but de former une nouvelle coalition. Il a fallu de nombreuses semaines de négociations entre les deux partis, alors que le SPD ne montrait aucun appétit pour gouverner une fois encore : le parti souhaitait en effet « une cure d'austérité ». Mais après l'échec des discussions entre la CDU et les libéraux, le SPD a fini par retrouver la table des négociations avec la Chancelière. Au bout d'une semaine de tractations, un document de 28 pages a été formalisé par les deux parties concernant l'accord de gouvernement.

Ce document n'est toutefois qu'une étape dans le processus. Il faudra maintenant un vote positif de la part du SPD, qui se réunira le 21 janvier. Le nouveau gouvernement, s'il parvient à se former malgré ces difficultés, n'entrera en fonction qu'en mars. Malgré tout, la nouvelle d'un accord de coalition, même fragile, a été saluée par les marchés qui ont porté l'euro au plus haut face au dollar en trois ans.

Côté français, on se réjouit également de cet accord. « Des bonnes nouvelles semblent venir d'Allemagne », a ainsi déclaré le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. L'Europe est au cœur des propositions de la future coalition, qui a repris à son compte une bonne partie de la réforme de l'UE impulsée par Emmanuel Macron. « Ça permettra d'avoir un partenaire solide, avec lequel nous pourrons nous projeter sur les enjeux européens qui vont être nombreux dans les mois qui viennent », rapporte Benjamin Griveaux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook