Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon va distribuer ses invendus à des organisations caritatives





Le 17 Août 2019, par La rédaction

Amazon va donner les invendus et les retours de marchandises à des associations caritatives, d’abord aux États-Unis et au Royaume-Uni.


Les invendus et les produits retournés par les clients d’Amazon pourront être redistribués à des associations caritatives, selon le site CNBC. Les produits concernés sont ceux vendus sur le marketplace, la plateforme qui permet à des tiers de distribuer leurs marchandises sur Amazon. L’entreprise va lancer ce nouveau programme « FBA » le 1er septembre. Il ne concerne pour le moment que les États-Unis et le Royaume-Uni, alors qu’en France la pratique avait choqué suite à la diffusion d’un reportage de Capital en début d’année. L’émission avait relevé que 3 millions de produits avaient été détruits par Amazon l’an dernier. Un volume particulièrement important, mais il l’est certainement bien plus sur ces deux marchés très importants que sont les États-Unis et Le Royaume-Uni. C’est ce qui explique pourquoi Amazon a décidé de s’attaquer d’abord à la redistribution dans ces pays. Il faut savoir que la destruction des marchandises revient en effet moins cher que leur retour : Amazon facture en effet 0,50 $ la restitution d’un invendu, et 0,15 $ sa destruction. Par conséquent, les vendeurs tiers choisissent dans leur majorité la deuxième solution… Aux États-Unis, les marchandises invendues seront distribuées par le réseau Good 360, outre-Manche par le biais de Newlife ou encore l’Armée du Salut.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook