Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amende record contre Alibaba en Chine





Le 12 Avril 2021, par La rédaction

Le géant Alibaba devra payer une amende 18,2 milliards de yuans, soit 2,34 milliards d'euros, infligée par les autorités de la concurrence chinoise. Un record en la matière.


Abus de position dominante

Depuis la fin de l'année dernière, le groupe Alibaba fondé par Jack Ma est tombé en disgrâce en Chine. Le milliardaire avait tenu des propos critiques envers la régulation économique du pays, ce qui a valu à son entreprise des conséquences sérieuses sur son activité. L'entrée en Bourse d'Ant Group, la branche financière d'Alibaba, a été annulée malgré le montant record de cette introduction (31 milliards d'euros). Et une enquête sur les pratiques commerciales d'Alibaba a été lancée.

Les conclusions de l'administration d'État chinoise pour la régulation des marchés (SAMR) condamnent Alibaba car le groupe exigeait que les vendeurs tiers ne puissent vendre leurs produits sur des plateformes concurrentes. Cette exclusivité interdite par la législation commerciale du pays vaut à l'entreprise une sanction d'un montant inédit, l'équivalent de 2,34 milliards d'euros. Le régulateur a déterminé qu'Alibaba devait verser 4% de son chiffre d'affaires de 2019 qui se montait à 455,7 milliards de yuans.

Alibaba remis au pas

Alibaba a abusé de sa position dominante sur le marché depuis 2015, estime la SAMR. Ce faisant, la société a entravé la libre circulation des marchandises et porté atteint aux intérêts commerciaux des commerçants partenaires. Un coup dur pour le groupe qui devra également rectifier ses pratiques afin de renforcer la conformité aux règles et protéger les droits des consommateurs.

Si Alibaba a accepté sans rechigner de verser l'amende et de se mettre au diapason des lois en vigueur, l'entreprise n'en a pas terminé avec les problèmes réglementaires. En remaniant en profondeur ses activités financières, And Group va également subir une contraction significative de ses valorisations. Jack Ma n'a pas fini de payer ses déclarations provocatrices aux yeux de Pékin.



Tags : Alibaba

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook