Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amende record de 5 milliards de dollars pour Facebook





Le 13 Juillet 2019, par Olivier Sancerre

Facebook va écoper d'une amende de 5 milliards de dollars, infligé par la FTC, l'agence fédérale américaine en charge du commerce. Une amende record pour solder les errances du réseau social en matière de gestion des données.


La FTC (Federal Trade Commission) devrait infliger la plus forte amende de son histoire, selon plusieurs médias américains dont le Wall Street Journal : 5 milliards de dollars (environ 4,4 milliards d'euros) ! Du jamais vu pour cette agence, dont la précédente amende record avait été de 22,5 millions de dollars pour Google en 2012. Cet accord à l'amiable va solder la manière dont Facebook a géré les données de ses utilisateurs qui a abouti au scandale Cambridge Analytica. Des dizaines de millions de comptes d'utilisateurs du réseau social avaient été collectées de manière détournée pour peser sur la campagne de Donald Trump.

Facebook paie également les nombreuses fuites de données qui ont suivi, ainsi que ses failles de sécurité. Si la somme de 5 milliards de dollars parait énorme, il faut toutefois relativiser. Les revenus du réseau social ont atteint 15,1 milliards de dollars au dernier trimestre, un chiffre en hausse de 26% par rapport à l'année précédente. En avril, Facebook avait mis de côté 3 milliards de dollars pour éponger une éventuelle amende ; soit 6% seulement de la trésorerie et des actifs détenus par le groupe.

L'accord de la FTC a d'ailleurs été bien accueilli par les marchés puisque l'action Facebook a progressé hors cotation. Le réseau social de Mark Zuckerberg compte 2,7 milliards d'utilisateurs actifs mensuels, qui représentent un trésor de données : Facebook s'en sert pour affiner le ciblage publicitaire à l'origine de sa fortune.



Tags : facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook