Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après le scandale Volkswagen, la Commission européenne veut retrouver de la voix





Le 27 Janvier 2016, par

Le scandale Volkswagen continue de faire des vagues. Le bidouillage informatique des moteurs diesel a mis en lumière les limites de l'action de la Commission européenne, qui réclame une « révision majeure » de la législation actuelle.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
« La Commission doit se doter de pouvoir de supervision », a estimé a commissaire en charge de l'Industrie, Elzbieta Bienkowska. Premier volet de ce changement majeur, la possibilité de laisser l'exécutif européen imposer aux constructeurs automobiles des amendes. Elles pourraient se monter à 30 000 euros par véhicule en infraction, ce qui est en droite ligne des exigences des autorités américaines.

Aux États-Unis en effet, on demande à Volkswagen jusqu'à 20 milliards de dollars pour réparation des quelques 600 000 véhicules dotés des moteurs diesel truqués. La Commission aimerait également doter les États membres du pouvoir de rappeler les véhicules en cas de problèmes ; actuellement, ces rappels sont orchestrés par l'autorité de certification ayant délivré la conformité. L'UE pourrait aussi procéder à ses propres contrôles grâce à son propre laboratoire de recherche.

Autre mesure : plus d'indépendance pour les services techniques qui sont actuellement rémunérés par les constructeurs automobiles. La Commission devrait aussi pouvoir nommer lancer des audits indépendants. Tout cela est encore soumis au vote du Parlement et du Conseil.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook