Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : le marché européen toujours dans le rouge





Le 19 Mai 2022, par François Lapierre

Le marché européen de l'automobile continue de s'effondrer sous le coup de la pénurie de composants qui affecte l'ensemble de l'industrie. Le mois d'avril a tout simplement été le plus faible jamais enregistré depuis 1990…


Forte chute des ventes

Il s'est vendu 684.000 véhicules neufs en Europe au mois d'avril dans l'ensemble de l'Union européenne, a rapporté l'Association des constructeurs européens (ACEA). Cela représente une baisse de 20,6% d'une année sur l'autre ! Du jamais vu depuis le début de cette série statistiques, en 1990 (et en excluant le cas particulier de l'année 2020 synonyme de pandémie). 

Dans ce contexte, les principaux marchés sont à la peine. Les ventes en France ont dévissé de 22,6%, de 21,5% en Allemagne, de 12,1% en Espagne. L'Italie fait bien pire encore avec une chute spectaculaire de 33%. Ce n'est guère plus reluisant pour le Royaume-Uni, même si avec une baisse de 15,8%, le pays semble limiter la casse. Depuis le début de l'année, ce sont 2,9 millions de voitures neuves qui ont trouvé preneur dans l'UE : c'est le pire bilan enregistré par l'ACEA, hors 2020 (-14,4%).

La pénurie de composants paralyse la production

L'association prévoyait un rebond des ventes à partir du second semestre avec une amélioration dans l'approvisionnement en puces électroniques qui font cruellement défaut. Mais la guerre en Ukraine en a décidé autrement et il faut s'attendre à de sérieuses difficultés de production pendant encore de nombreux mois. Ces composants fabriqués majoritairement en Asie sont de plus en plus utilisés dans les véhicules.

Côté constructeur, Volkswagen le leader du marché a subi une chute de ses ventes de 28% en avril par rapport à la même période de l'an dernier. Stellantis, son dauphin, cède 31% : les marques Peugeot et Opel-Vauxhall sont particulièrement à la peine. Le groupe Renault essuie une baisse de ses ventes de 16,3%, BMW de 17,6%, Toyota de 7,4%. Seul Hyundai-Kia parvient à surnager avec une belle progression de 13,2%.



Tags : Automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook