Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Aviva France crée un fonds de 100 millions d'euros dédié à l’innovation





Le 8 Décembre 2018, par Paul Malo

Aviva France Ventures est un fonds d’investissement dédié au financement de start-ups innovantes, et doté de 100 millions d’euros.


La complémentarité start-up et grandes entreprises

Aviva France, l’un des principaux assureurs sur le marché français, vient d’annoncer le lancement d’Aviva France Ventures, un fonds d’investissement doté de 100 millions d’euros dédié au financement de start-ups innovantes. A cette occasion, Aviva France a également annoncé son investissement dans la start-up H4D, leader français de la téléconsultation médicale. H4D a développé une solution globale de télémédecine autour de la première cabine médicale connectée offrant des conditions comparables à une visite en cabinet médical.

"Le fonds Aviva France Ventures, doté de 100 millions d’euros et dédié à l’investissement dans des start-ups positionne Aviva France comme un contributeur significatif au financement de l’innovation et de l’économie réelle", explique Gilles Pavie Houdry, directeur stratégie, M&A et investissements innovants d'Aviva France. Notre métier d’assureur nous positionne au plus près des besoins de nos clients. Dans des environnements en mutation, le soutien et le financement de l’innovation sont des leviers clés pour développer de manière agile des solutions répondant à leurs attentes, grâce à la complémentarité entre start-up et grande entreprise."

Des tickets de 1 à 5 millions d'euros

La stratégie d’investissement d’Aviva France Ventures repose sur une approche globale : d'une part des investissements directs dans des start-ups présentant un fort alignement avec Aviva France, et d'autre part des investissements par l’intermédiaire de fonds spécifiques, complémentaires de l’approche directe, tant en termes de secteurs d’activité que de stades de maturité.
 
Le fonds Aviva France Ventures investira des tickets compris entre 1 et 5 millions d'euros.
Ses cibles privilégiées : tout ce qui permet de mieux vendre et aider les réseaux physiques, tout ce qui peut améliorer le service client, et la « Regtech », qui vise à faciliter le respect des réglementations. Il vient compléter le dispositif existant d’Aviva France dans le financement de l’innovation sociale et environnementale : La Fabrique Aviva, dont la quatrième édition se tiendra en 2019, et le fonds Aviva Impact Investing France, doté pour sa part de 30 millions d’euros.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook