Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Le Maire fixe son objectif pour un plan de relance réussi





Le 21 Juillet 2020, par Paolo Garoscio

La crise économique qui attend la France en 2020 devrait être historique, du jamais vu en temps de paix. Pour y faire face, le gouvernement a mobilisé des sommes là aussi inédites, espérant réduire le plus possible l’impact de cette situation. Et désormais Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a fixé ce qui semble être un réel objectif pour dire si le plan de relance est réussi ou non.


100 milliards d’euros mobilisés par le gouvernement

Pixabay/3844328
Pixabay/3844328
Les sommes que le gouvernement va mettre sur la table pour relancer l’économie française sont colossales : 100 milliards d’euros. Le détail du plan ne devrait être connu qu’à la rentrée 2020, mais déjà on connaît les secteurs prioritaires : l’industrie, le gouvernement voulant réindustrialiser la France, et la transition écologique, l’un des axes principaux affichés de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

La question qui reste en suspens est, malgré tout, celle de savoir si ces 100 milliards d’euros seront suffisants. Le gouvernement anticipe une récession de 11% pour la France, une estimation conforme à celles de la BCE ou du FMI, ainsi qu’une augmentation du nombre de chômeurs à l’horizon de fin 2020 de près de 800.000, ce qui rend impossible d’atteindre l’objectif de 7% de chômage en France en 2022.

La croissance à 8% en 2021 ?

Interrogé sur ce plan de relance historique, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a donné l’objectif qu’il se fixe pour pouvoir dire que le plan de relance a été une réussite. Il faudra que la croissance, en 2021, soit « plutôt à 7, 8 ou 9% » et qu’elle ne « stagne » pas à « 3 ou 4% ».

Toujours sur BFMTV/RMC, le ministre a également fixé une autre donnée pour la réussite du plan : sans réellement prévoir de chiffres, il espère que le chômage aura « amorcé sa décrue » et que l’économie recrée à nouveau des emplois. Si la croissance et l’emploi seront au rendez-vous, alors le plan de relance sera « réussi ».


 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook