Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruxelles et Londres s'entendent sur le chèque du divorce





Le 28 Novembre 2017, par

C'était un des nœuds de la négociation entre Bruxelles et Londres sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne : le règlement financier du Brexit. Selon The Telegraph, les négociateurs seraient tombés d'accord sur le montant du chèque.


En décidant de divorcer de l'Union européenne, le Royaume-Uni s'étant engagé à financer des programmes européens au-delà de mars 2019, date du départ effectif du pays. Londres proposait un chèque de 20 milliards d'euros pour solde de tout compte, une somme jugée insuffisante du côté de Bruxelles, qui ferraillait ferme pour obtenir plus d'argent. Antonio Tajani, le président du Parlement européen, avait indiqué que la facture se situerait entre 50 et 60 milliards d'euros.

D'après le quotidien britannique The Telegraph, les deux parties auraient fini par s'entendre sur une fourchette comprise entre 45 et 55 milliards d'euros. Il faut encore que chaque camp réalise son propre calcul selon une méthodologie « commune », mais de ce qu'on en comprend il y a encore de la place pour une négociation complémentaire. Quoi qu'il en soit, ni Bruxelles ni Londres ne veulent confirmer l'accord pour le moment. Le ministère britannique du Brexit a expliqué à l'AFP que les discussions étaient « intensives » et qu'elles se poursuivent.

Ce règlement financier est un point capital de l'accord sur le divorce du Royaume-Uni d'avec l'UE. Ce n'est pas le seul : il faut encore s'entendre sur la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, ainsi que sur le sort et le statut des Européens qui vivent outre-Manche (et des Britanniques vivant en Europe). Un sommet entre les 27 organisé les 14 et 15 décembre permettra de décider si oui ou non l'Union accepte de lancer des négociations sur la future relation entre les deux parties.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook