Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Burger King a l'autorisation d'avaler Quick





Le 10 Décembre 2015, par

C'est un remake de la fable de la grenouille qui avale un bœuf. Burger King a reçu le feu vert de l'Autorité de la concurrence pour s'offrir son concurrent Quick.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La nouvelle entité, qui opèrera sous le nom Burger King, deviendra numéro 2 du secteur derrière l'intouchable (jusqu'à quand ?) McDonald's. L'opération d'acquisition « n'entraîne pas d'atteinte à la concurrence sur le territoire national », a estimé l'Autorité de la concurrence, exception faite d'Ajaccio en Corse.

De fait, « pour prévenir les atteintes à la concurrence, Burger King résiliera un contrat de franchise à Ajaccio ». Un petit prix à payer pour assouvir la soif d'expansion du groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de la filiale France de Burger King, dont le réseau compte actuellement 30 restaurants, dont 10 détenus en propre et 20 en franchises.

L'enseigne Quick, de son côté, est à la tête d'un réseau de 405 restaurants, « dont la très grande majorité est exploitée en franchise », rappelle l'Autorité dans son communiqué. Quick appartient à Qualium Investissement (du groupe CDC, la Caisse de dépôts et consignations).

Reste à voir maintenant si le groupe Bertrand aura les reins suffisamment solides pour non seulement absorber les 19 000 employés de Quick, mais aussi pour mettre les restaurants Quick aux couleurs de Burger King.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook