Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Canal+ pourrait distribuer BeIN Sports en exclusivité sur CanalSat





Le 15 Février 2016, par

Canal+ a pour le moment renoncé à acquérir BeIN Sports, mais le groupe audiovisuel français a tout de même des vues sur la chaîne qatarie. Les deux groupes veulent maintenant s’entendre sur la possibilité d’une distribution exclusive.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Jusqu’à présent, il est possible de s’abonner très simplement à BeIN Sports, contre une dizaine d’euros par an. La rumeur veut désormais que Canal+ devienne le distributeur exclusif de la chaîne spécialisée dans les retransmissions sportives, au travers de son bouquet CanalSat. Les grands perdants dans l’histoire sont les abonnés : au lieu des 13 euros pour BeIN Sports, ils devront s’acquitter d’un minimum de 24,90 euros pour les chaînes de CanalSat… dont BeIN.

Canal+ paierait bien moins cher pour cette exclusivité : environ 100 millions d’euros, alors qu’une acquisition aurait été bien plus onéreuse (jusqu’à 3 fois plus). De plus, le groupe audiovisuel de Vivendi bonifie son offre CanalSat avec une chaîne particulièrement bien lotie en termes de programmation.

Tout cela se déroule sur fond de rivalité exacerbée avec Numéricable SFR. Les abonnés internet et TV de l’opérateur ne peuvent accéder à CanalSat, qui ne leur est pas proposé. SFR aurait bien tenté d’enchérir sur BeIN Sports, mais sans parvenir à séduire les propriétaires qataris.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : canal+

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook