Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carburants : chute massive des prix grâce à la ristourne du gouvernement





Le 5 Avril 2022, par Paolo Garoscio

La volonté du gouvernement de réduire le coût des carburants pour les ménages français a eu l’effet escompté : les prix à la pompe sont en chute libre la semaine du 4 avril 2022. Les données du ministère de la Transition énergétique et solidaire montrent en effet une baisse des prix de près de 20 centimes d’euro le litre.


Les carburants retombent sous la barre des 2 euros le litre

Pixabay/ResoneTIC
Pixabay/ResoneTIC
La hausse des prix du baril de pétrole, qui a connu un pic en mars 2022 sur fond de guerre en Ukraine, avait eu pour effet de faire grimper le prix du litre de carburant à la pompe au-dessus de la barre symbolique des 2 euros le litre. De plus, le prix du gasoil avait surpassé celui de l’essence, alors que traditionnellement l’essence est plus chère pour le consommateur. Un changement de paradigme majeur pour les ménages.

Si pour ce qui est du prix supérieur du gasoil par rapport à l’essence SP95-E10 (la moins chère des trois) rien n’a changé, les données du ministère de la Transition écologique et solidaire du 4 avril 2022 (concernant les prix moyens des carburants en France au 1er avril 2022) montrent que les prix sont bien retombés sous la barre des 2 euros le litre. Une bonne nouvelle pour les ménages, à une semaine des élections, alors que l’inflation a atteint 4,5% sur un an en mars 2022 et que le budget se fait de plus en plus serré.

De nouvelles baisses de prix à prévoir en avril 2022

Grâce à la décision de baisser les prix des carburants de 15 centimes d’euro HT à la pompe, soit 18 centimes d’euros TTC, les prix des carburants ont chuté : le litre d’essence SP95-E10 affichait, au 1er avril 2022, 1,7839 euro le litre (en baisse de 18,3 centimes) tandis que le gazole est tombé à 1,891 euro le litre (en baisse de 22,6 centimes).

Mais la baisse ne devrait pas s’arrêter là : les données du ministère sont relatives à un prix du baril de Brent daté à 114,6 dollars. Or, ce dernier a baissé à la suite de diverses annonces concernant une augmentation de l’offre sur le marché : le 5 avril 2022, le baril de Brent s’échangeait à 108 dollars.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook