Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Casino au cœur d’une tempête boursière





Le 17 Décembre 2015, par Aurélien Delacroix

Le groupe Casino est au cœur d’un embrouillamini boursier rarement vu. Le groupe français de distribution souffre en effet d’une note particulièrement négative de la part de l’investisseur américain Muddy Waters.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La plongée à la Bourse de Paris a été particulièrement sévère : Casino a perdu 20% au fil de la journée, avant de se reprendre. La raison de cette désaffection : Muddy Waters estime que la valeur du groupe est largement surévaluée. Non seulement celle de Casino, mais aussi de Rallye, la maison-mère du distributeur. 

Casino a perdu autour d’un milliard d’euros de sa valeur ce jeudi 17 décembre (avec une perte de près de 14% en fin de séance), tandis que l’action de Rallye glissait de 23%. C’est que Muddy Waters n’y va pas par quatre chemins : l’action Casino, tombée à 42 euros, n’en vaudrait réellement que 6,91 euros, tandis que celle de Rallye est estimée à… zéro.

Casino ressemblerait de plus en plus à un « fonds spéculatif hautement endetté ». Le groupe avait ce mercredi émis un plan de désendettement à hauteur de 2 milliards d’euros, à la grande joie des marchés, mais la note de Muddy Waters a mis fin au rallye boursier. Casino se réserve maintenant le droit de « faire valoir ses droits devant les tribunaux ».



Tags : casino

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook