Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Confinement : le gouvernement exhorte les Français à prendre des congés





Le 23 Mars 2020, par Aurélie GIRAUD

La question continue de faire débat entre les divers bords politiques : faut-il ou non que les Français prennent des congés payés pendant le confinement, afin de ne plus pouvoir les prendre après ce dernier et donc permettre au pays de se relancer économiquement ? Pour le gouvernement, c’est un « oui » ferme qu’il a d’ailleurs concrétisé dans la loi sur l’État d’urgence sanitaire.


Les entreprises pourront faire prendre des congés payés

Pixabay/sharonang
Pixabay/sharonang
Dans le cadre de la loi décrétant l’État d’urgence sanitaire en France, une mesure a particulièrement été décriée par l’opposition : le fait de permettre aux entreprises de changer les dates de congés de leurs salariés pour leur faire prendre des congés payés durant le confinement. Objectif : éviter qu’après le confinement de nombreux salariés ne partent en vacances ce qui ralentirait encore plus la reprise économique de la France.

La loi validée, cette option s’offre désormais aux chefs d’entreprise avec une condition : il faut qu’un accord de branche soit pris en ce sens. Toutes les entreprises et tous les salariés ne sont donc pas concernés par l’obligation qui peut être faite par le chef d’entreprise de prendre jusqu’à 6 jours de congés payés durant le confinement.

Gérald Darmanin revient à la charge

Mais le gouvernement aimerait que tous les Français fassent cet effort : Gérald Darmanin, invité le 23 mars 2020 sur Radio Classique, a réitéré le fait que les Français doivent prendre des congés payés durant le confinement. « Lorsqu’on peut prendre des jours de congés pour pouvoir refaire vivre notre pays au lendemain de cette crise, je pense que ce sera une pierre à l’édifice que chacun doit avoir », a déclaré le ministre de l’Action et des Comptes publics.

Pour lui, les salariés doivent faire un effort comme tout le monde : « l’État en fait. Nous avons demandé aux banques et aux assurances d’en faire (...). Le patronat doit évidemment le faire. Et puis chacun doit pouvoir apporter sa pierre ».

 





1.Posté par Joëlle BREVET le 23/03/2020 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les politiciens avec vos conseils et vos leçons de morales...plus vos promesses tenues lorsque cela vous arrange allez voir ailleurs ..pour le confinement d'accord mais pour le reste..
Arrêtez de brouiller tous les messages..genre celui de Sibeth Ndiaye qui nous annonce qu'elle serait bien incapable de mettre un masque..ça fait peur..elle devrait prendre des cours de communication !!!

L'état fait des efforts pour lui mais pour nous des promesses qui n'engagent que ceux qui les écoutent.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook