Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrefaçon : saisie record de faux café L’Or





Le 13 Juillet 2015, par

Les biens de consommation courante aussi peuvent être copiés sans vergogne. Les contrefacteurs ne se contentent plus en effet de produits de luxe, de médicaments ou d’appareils électroniques de grande marque.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les douaniers de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) sont tombés vendredi 3 juillet sur une bien étrange cargaison. Dans un camion, ils ont en effet trouvé 9 800 paquets de café que Le Figaro a identifié comme étant des copies de L’Or, un des cafés préférés des consommateurs français (il est numéro trois du marché hexagonal, et numéro un en ce qui concerne les dosettes Nespresso).

La prise est belle (elle représente 2 tonnes de café), mais il y a mieux. Dans l’entrepôt d’où provenait le camion, les douaniers saisissent 174 000 paquet du produit contrefait, soit la bagatelle de 43 tonnes de café ! De quoi alimenter 8 000 buveurs de café pour une année.

Une prise tout à fait singulière donc, par la nature du produit contrefait d’une part, mais aussi par la quantité saisie. L’an dernier, les douaniers avaient en effet saisi 250 000 articles alimentaires sur un total de 8,8 millions d’articles contrefaits. Dans l’affaire L’Or, les analyses indiqueront si le produit est impropre à la consommation ou pas, tandis qu’il faudra déterminer si ces paquets de contrefaçon se sont retrouvés dans le commerce.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : contrefaçon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook