Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Criteo plonge en Bourse en raison d'Apple





Le 17 Décembre 2017, par

Criteo, le spécialiste français du reciblage publicitaire sur internet, fait grise mine. De nouvelles dispositions mises en place par Apple ont des répercussions très sérieuses sur le chiffre d'affaires de l'entreprise.


Safari, le navigateur web d'Apple, est très utilisé par les internautes équipés d'ordinateurs Mac, mais surtout d'iPhone. Or, depuis la rentrée, Apple restreint l'utilisation des cookies, ces petits fichiers qui conservent en mémoire la navigation web de l'utilisateur. Or, ce sont ces données sur lesquelles s'appuie des entreprises comme Criteo pour cibler les internautes et leur proposer de la publicité susceptible de leur plaire. Désormais, l'utilisation de ces « mouchards » est limitée à 24 heures.

Début novembre, Criteo avait annoncé que cette nouvelle politique allait grever ses résultats de 9% à 13% l'année prochaine. Un deuxième avertissement sur résultats a été publié en fin de semaine, avec une estimation beaucoup plus importante : le chiffre d'affaires de l'entreprise devrait finalement baisser de 22% en raison de la technologie d'Apple, baptisée « Intelligent Tracking Prevention ». La réaction des investisseurs ne s'est pas faite attendre : cotée au Nasdaq depuis 2013, l'action de Criteo a dévissé de 23% ce jeudi, et de près de 5% vendredi !

La société française n'a cependant pas dit son dernier mot. Criteo a annoncé le développement d'une solution alternative et durable sur le long terme, « alignée sur les intérêts des utilisateurs d'Apple, des éditeurs et des publicitaires ». L'entreprise, dont l'activité est mal perçue par les internautes en raison de l'intrusion publicitaire et du tracking qu'elle induit, devra faire vite pour éviter la catastrophe.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : criteo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook