Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

De l'optimisme pour la croissance française en 2018





Le 3 Février 2018, par

La croissance française pourrait bien s'emballer cette année. Alors que la progression du PIB a été de 1,9% en 2017, contre 1,1% en 2016, le cabinet Euler Hermes s'attend à une croissance de 2,1% pour 2018.


Plusieurs indicateurs permettent spécialiste de l'assurance-crédit de se montrer optimiste pour cette nouvelle année. D'une part, l'investissement : les entreprises ont investi 3,7% de plus l'an dernier, un point de plus qu'en 2016. Et la tendance reste à hausse puisque le cabinet pronostique un investissement de 3,9% en 2018, une manière de rattraper le retard cumulé depuis la crise financière il y a dix ans. La consommation des ménages jouera également un grand rôle. Celle-ci s'est montrée relativement décevante en 2017, avec 1,3% seulement contre 2.1% l'année précédente.

Toutefois, les investissement des ménages ont fortement augmenté de 5,1% en 2017, du jamais-vu depuis 1999. Euler Hermes estime donc que la consommation des ménages français devrait s'établir en 2018 à 2%, avec un « léger ralentissement » de leur investissement (à +3,5%). Les consommateurs privilégieront la consommation aux investissements, croit déceler le cabinet. Les analystes pensent également que la consommation sera soutenue par le recul du chômage qui devrait passer sous le seuil des 9%, à 8,9% contre 9,5% l'an dernier.

Autre bonne nouvelle attendue, la hausse des exportations. Elles devraient augmenter de 4,7% en 2018, portées par la croissance économique dans la zone euro qui devrait être de 2,2%. En combinant la consommation intérieure avec la demande provenant de l'extérieur, les entreprises seront donc amenés à investir davantage pour répondre à la demande, un aspect positif pour la croissance du pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook