Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Découvrez comment calculer le coût de recouvrement de créance





Le 23 Juin 2020, par Partenaire

Comment calculer le coût d’une procédure de recouvrement de créance ? Renseignez-vous avant de lancer les démarches à l’amiable ou judiciaires.


Pixabay
Pixabay
Coût du recouvrement : comment le calculer ?
 
Qu’il soit à l’amiable ou judiciaire, le recouvrement d’une créance implique un coût. Pour lancer des démarches de recouvrement de créance, une entreprise peut agir seule ou se faire épauler par une société de recouvrement. Dans les deux cas, le recouvrement d’une dette lui coûtera de l’argent. Découvrez quel est le coût réel d’un recouvrement de créance.
 
Qu’est-ce qu’un recouvrement de créance ?
 
Le recouvrement est une procédure qui intervient lorsqu’une facture est impayée. Le créancier peut engager des démarches de recouvrement afin d’obtenir du débiteur qu’il règle sa dette. Le recouvrement de créance pour être mis en place dès lors qu’un défaut de paiement est constaté.
 
Recouvrement amiable ou recouvrement judiciaire ?
 
Pour en savoir plus sur le recouvrement de créance, il est nécessaire de se pencher sur le type de procédures à engager pour venir à bout d’une dette impayée. Il existe deux types de procédures, différentes dans leurs démarches mais toutefois liées l’une à l’autre : le recouvrement amiable et le recouvrement judiciaire.
 
Le recouvrement amiable constitue la première étape de toute procédure de recouvrement. À ce stade, plusieurs démarches peuvent être effectuées par le créancier pour obtenir le remboursement de la dette par le débiteur : lettre de relance, SMS, relance téléphonique ou encore e-mails. Puis, il s’agira de procéder à l’envoi d’une lettre de mise en demeure, démarche obligatoire pour pouvoir engager un recouvrement judiciaire. En effet, si le conflit ne peut être résolu à l’amiable, il existe alors plusieurs voies de recouvrement judiciaire pour demander au juge en titre exécutoire.
 
Comment calculer le coût d’un recouvrement de créances ?
 
La plupart des cabinets de recouvrement se rémunèrent en prélevant un pourcentage des sommes recouvrées. De manière générale, une société de recouvrement émarge entre 7% et 15% de taux de commission sur les sommes recouvrées.
 
La charge des frais de recouvrement, ainsi que leur montant, varie selon qu’il s’agisse d’un recouvrement amiable ou d’un recouvrement judiciaire.
  • Le coût d’un recouvrement amiable : la charge des frais revient au créancier. Le coût du recouvrement amiable varie selon qu’il s’agisse d’une créance ponctuelle ou d’une collaboration sur le long terme. Le tarif est, dans la majeure partie des cas, composé de frais fixes et d'un pourcentage du montant de la créance. Cependant des cabinets de recouvrement en ligne proposent un service recouvrement amiable sans frais fixe.
     
  • Le coût d’un recouvrement judiciaire : le coût d’un recouvrement judiciaire est variable selon le nombre de procédures engagées. Il doit prendre en compte le recours à un cabinet de recouvrement pour effectuer les démarches ainsi que les frais liés aux actes effectués par l’huissier de justice. Un cabinet de recouvrement sera en charge de la constitution d’un dossier, de sa remise au greffe de la juridiction compétente ainsi que de la remise de l’ordonnance au débiteur par huissier de justice, une fois la décision du juge rendue. Les huissiers de justice ont un tarif fixé par les dispositions du code de Commerce. Le taux est variable en fonction du montant des sommes recouvrées.
 
Afin de maitriser les différentes options qui s’offrent à lui, le créancier peut avoir recours aux services d’un cabinet de recouvrement en ligne. La société de recouvrement permettra de recouvrir la créance rapidement en mettant en place des procédures de recouvrement amiable, sans avoir à faire appel à la justice.
 
Les conséquences d’une créance impayée pèsent sur la trésorerie d’une entreprise ainsi que sur le climat au sein de l’entreprise. C’est pourquoi, il est nécessaire de ne pas faire perdurer la situation et d’engager une procédure de recouvrement au plus vite.
 
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook