Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Delta Air Lines : un milliard pour la neutralité carbone





Le 17 Février 2020, par François Lapierre

Les compagnies aériennes sont souvent mises en accusation pour leurs émissions de CO2. Delta Air Lines a annoncé un geste spectaculaire : atteindre la neutralité en carbone.


Dix ans pour être carbo-neutre

Pour parvenir à cet objectif, la compagnie aérienne va investir un milliard de dollars sur les dix prochaines années. De l’argent qui va servir à financer le développement de technologies propres pour le transport aérien, mais aussi la réduction des émissions de carbone et de déchets. Pour Ed Bastian, le CEO de Delta Air Lines, le moment est venu « d’accélérer » les investissements et de se fixer des « objectifs ambitieux ». La compagnie aérienne a conscience des défis à relever pour atteindre la neutralité carbone. « Il n’existe pas de solution unique », admet le patron du groupe.

C’est pourquoi Delta a l’intention d’examiner chaque facette de ses activités en faisant appel à des experts et en nouant des alliances et des partenariats. Et bien sûr, la compagnie aérienne veut multiplier les innovations qui seront indispensables pour atténuer autant que possible les émissions de CO2 de ses opérations partout dans le monde, que ce soit dans le ciel ou sur terre.

40 millions de tonnes de CO2 chaque année

Il y a beaucoup à faire dans ce domaine. « Nous ne voulons pas placer notre client dans une position inconfortable où il doit arbitrer entre une bonne expérience de voyage et l’impact que ce voyage a sur notre planète », illustre Ed Bastian. Chaque année, Delta émet environ 40 millions de tonnes de dioxyde de carbone, soit l’équivalent d’une dizaine de centrales à charbon. 98% des émissions de CO2 provient de la flotte d’avions de la compagnie.

Delta va donc devoir mettre à jour sa flotte avec des modèles plus efficaces. D’une manière plus globale, 2% du total des émissions de CO2 dans le monde sont le fait du secteur de l’aviation. Un taux qui devrait augmenter dans les années à venir avec la démocratisation continue des vols, à moins que les compagnies aériennes ne produisent un gros effort pour réduire leurs émissions.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook