Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dialogue social : les négociations en berne





Le 23 Janvier 2015, par

La réforme sur le dialogue social en entreprises était peut-être un peu trop ambitieuse. Et malgré le rapprochement de plusieurs syndicats avec le Medef, elle a finalement capoté.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La réforme sur le dialogue social comptait deux dispositifs d'importance, à même de bousculer les relations entre les dirigeants et leurs employés. La première consistait à fondre les délégués du personnel, le comité d'entreprise, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) au sein du seul comité d'entreprise. Une manière de faciliter le dialogue dans les entreprises de plus de 50 salariés, en limitant les intermédiaires.

Le second dispositif était la concession du Medef et des artisans regroupés au sein de l'UPA, à savoir la possibilité, pour les salariés d'entreprises de moins de 11 personnes, de disposer d'une forme de représentation du personnel. Les seuils sociaux auraient été profondément remaniés au travers de cette réforme d'importance, mais malgré quatre mois de négociations, celle-ci a achoppé.

Si le Medef explique que les négociations ont fait en sorte de rapprocher certaines positions, les syndicats se montrent plus vindicatifs envers le patronat, accusé d'avoir placé la barre trop haut, avec des points non négociables intolérables.

Après un report de la négociation samedi 17 janvier, toutes les parties se sont retrouvés le jeudi suivant autour de la table pour acter leurs désaccords. Néanmoins, le Medef tente de faire preuve d'ouverture en se disant prêt à discuter de nouveau.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : medef, syndicat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook