Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Distribution : les enseignes les plus abordables et les plus chères





Le 25 Février 2014, par Olivier Sancerre

Bonne nouvelle : la concurrence existe dans le secteur de la grande distribution. Mauvaise nouvelle : selon le lieu de vie, les prix sont bien différents.


UFC-Que Choisir a dressé le classement des enseignes les moins chères selon un panier moyen composé de 78 produits de tous les jours (de grandes marques et de marques distributeurs). Ce prix s'établit à 314 euros sur le territoire hexagonal, soit 0,2% de plus qu'en 2013. Les distributeurs se livrent à une concurrence féroce sur ce panier, avec Leclerc qui passe sous la barre des 300 euros à 295 euros. Géant-Casino est second, avec un prix du panier à 300 euros (l'association de consommateurs précise néanmoins que ce prix ne concerne que les hypers), suivi par Hyper U à 307 euros. Monoprix est le vilain petit canard de ce classement, avec un panier fixé à 362 euros. Une « anomalie » d'après UFC-Que Choisir, qui ne s'explique pas les 20% de différence tarifaire avec Leclerc.
 
L'autre grande différence est régionale. Le panier coûte ainsi plus cher à Paris : en moyenne, les parisiens paieront ces produits 358 euros, soit 14% plus cher que la moyenne en France. La palme du panier le plus cher revient à une enseigne Monoprix de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, où il coûte 388 euros ! La capitale est suivie par la Corse et les Alpes-Maritimes, où le panier revient à 327 euros.
 
L'endroit où il revient le moins cher de faire ses courses est dans un Leclerc du Morbihan, à Lanester, où l'UFC-Que Choisir n'a déboursé que 273 euros (13% moins cher que la moyenne nationale, ou encore 42% d'écart avec le Monoprix de Sceaux). Globalement, c'est dans le nord-ouest que le panier est le plus abordable avec une moyenne de 307 euros. La Vendée, les Charentes-Maritimes ou encore le Finistère sont parmi les départements les moins onéreux. De sacrées différences géographiques qui sont difficilement explicables.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook