Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Distribution : les enseignes les plus abordables et les plus chères





Le 25 Février 2014, par

Bonne nouvelle : la concurrence existe dans le secteur de la grande distribution. Mauvaise nouvelle : selon le lieu de vie, les prix sont bien différents.


UFC-Que Choisir a dressé le classement des enseignes les moins chères selon un panier moyen composé de 78 produits de tous les jours (de grandes marques et de marques distributeurs). Ce prix s'établit à 314 euros sur le territoire hexagonal, soit 0,2% de plus qu'en 2013. Les distributeurs se livrent à une concurrence féroce sur ce panier, avec Leclerc qui passe sous la barre des 300 euros à 295 euros. Géant-Casino est second, avec un prix du panier à 300 euros (l'association de consommateurs précise néanmoins que ce prix ne concerne que les hypers), suivi par Hyper U à 307 euros. Monoprix est le vilain petit canard de ce classement, avec un panier fixé à 362 euros. Une « anomalie » d'après UFC-Que Choisir, qui ne s'explique pas les 20% de différence tarifaire avec Leclerc.
 
L'autre grande différence est régionale. Le panier coûte ainsi plus cher à Paris : en moyenne, les parisiens paieront ces produits 358 euros, soit 14% plus cher que la moyenne en France. La palme du panier le plus cher revient à une enseigne Monoprix de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, où il coûte 388 euros ! La capitale est suivie par la Corse et les Alpes-Maritimes, où le panier revient à 327 euros.
 
L'endroit où il revient le moins cher de faire ses courses est dans un Leclerc du Morbihan, à Lanester, où l'UFC-Que Choisir n'a déboursé que 273 euros (13% moins cher que la moyenne nationale, ou encore 42% d'écart avec le Monoprix de Sceaux). Globalement, c'est dans le nord-ouest que le panier est le plus abordable avec une moyenne de 307 euros. La Vendée, les Charentes-Maritimes ou encore le Finistère sont parmi les départements les moins onéreux. De sacrées différences géographiques qui sont difficilement explicables.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook