Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Économie européenne : Bruxelles confirme le ralentissement





Le 12 Septembre 2023, par François Lapierre

La Commission européenne a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'économie européenne et la zone euro, tout en mettant en avant quelques points positifs comme l'emploi et le tourisme. Dans ce contexte complexe, plusieurs pays membres font face à des défis spécifiques.


Une économie européenne en baisse

La Commission européenne, représentée par le commissaire à l'Economie Paolo Gentiloni, a confirmé un ralentissement de l'économie européenne. Les prévisions de croissance ont été abaissées à 0,8 % pour l'Union européenne et la zone euro en 2023, en baisse par rapport aux estimations initiales de 1 % et 1,1 % respectivement. Gentiloni a indiqué que l'économie avait perdu en dynamisme depuis le printemps.

Néanmoins, la situation économique n'est pas totalement négative selon la Commission. Le taux de chômage reste bas, à 5,9 % en juillet, et plusieurs États membres ont bénéficié d'une saison touristique florissante. L'inflation, un autre indicateur clé, est également en baisse, bien qu'elle demeure au-dessus des objectifs de la Banque centrale européenne.

La France s'en sort bien

Dans ce panorama européen, certains pays se démarquent. L'Allemagne, première économie de l'Union, s'attend à une récession cette année avec un PIB en baisse de 0,4 %. Selon le Berliner Zeitung, des entreprises allemandes envisagent de délocaliser leur production. En contraste, l'Espagne se positionne comme un moteur économique avec une croissance prévue de 2,2 % en 2023, grâce notamment à son utilisation efficace des fonds de relance post-Covid.

La France, elle, affiche une santé économique plus robuste que celle de son voisin allemand, avec une croissance prévue de 1 % cette année. Quant à l'Italie, malgré son fort endettement, elle devrait connaître une croissance de 0,9 % cette année. La Pologne, en pleine période électorale, semble en mauvaise posture avec une croissance qui pourrait tomber à 0,5 % cette année. Les prévisions pour 2024 semblent légèrement plus optimistes avec une accélération de la croissance à 1,3 % dans la zone euro et 1,4 % dans l'Union européenne.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook