Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emploi des cadres : les entreprises confrontées à des difficultés de recrutement





Le 30 Août 2022, par La rédaction

La situation géopolitique actuelle pèse aussi sur l'emploi des cadres en France. Ainsi, les entreprises sont un peu moins nombreuses à vouloir embaucher un cadre au troisième trimestre.


Intentions d'embauche en baisse

Ce n'est pas encore la panique pour l'emploi des cadres, mais les intentions de recrutement sont en baisse. Selon le bilan trimestriel de l'Apec, l'association pour l'emploi des cadres, les entreprises ayant émis le désir de recruter un cadre au troisième trimestre avait reculé par rapport au second trimestre : 10% d'entre elles ont l'intention d'embaucher un cadre, c'est 3 points de moins qu'au précédent trimestre.

L'Apec explique que ce « léger fléchissement des intentions d’embauches de cadres, amorcé dès le mois de mars dans un contexte d’incertitude liée à l’invasion russe en Ukraine, se confirme ». Néanmoins, si le recul modeste des intentions de recrutement peut inquiéter, ce n'est encore rien face aux difficultés rencontrées par les employeurs pour trouver la perle rare. Les problèmes de recrutement ne tarissent pas, pire encore ils atteignent « des niveaux record ».

Des recrutements difficiles

L'association tire en effet la sonnette d'alarme : 84% des entreprises « anticipent » des difficultés de recrutement au troisième trimestre, ce qui représente un niveau inédit. C'est tout simplement 30 points de plus qu'en septembre 2020 qui certes, avait été marqué par la crise sanitaire. C'est tout simplement « une véritable menace pour le développement économique des entreprises » !

Néanmoins, l'Apec se veut rassurante : ces difficultés de recrutement ne sont pas une fatalité. L'organisation rappelle effectivement qu'il existe « un vivier de compétences disponibles qui aspirent à travailler, par exemple parmi les seniors mais aussi chez les jeunes diplômés ». Le site internet de l'Apec reflète la bonne orientation du marché des cadres, avec un volume d'offres d'emploi 18% plus élevé qu'au deuxième trimestre 2019.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook