Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En 2016, le Livret A a retrouvé le vert





Le 23 Janvier 2017, par

Le Livret A a retrouvé des couleurs l'an dernier. Le placement préféré des Français affiche en effet pour 2016 une collecte positive qui s'établit à 1,75 milliard d'euros.


Cela faisait deux ans que cela n'était pas arrivé. L'année dernière, les dépôts ont excédé les retraits, d'où cette collecte positive, se réjouit la Caisse des dépôts. Moins chanceux, le Livret de développement durable (LDD) affiche lui une décollecte se montant à 660 millions d'euros. C'est la troisième année pour ce véhicule d'épargne, qui offre une rémunération égale au Livret A.

L'encours du Livret A, c'est à dire le montant qui sert entre autres à financer des logements sociaux, est de 259,3 milliards d'euros. Ce retour dans le vert se réalise alors que le taux de rémunération — 0,75% — est toujours historiquement au plus bas. Un taux qui sera maintenu jusqu'à cet été. La formule de calcul a été revue il y a quelques mois pour éviter les trop grands écarts entre les taux monétaires et les prix à la consommation.

Il faut ainsi s'attendre à un taux sans doute moins généreux pour 2017, même si celui-ci n'est pas bien élevé. Le « coup de pouce » de 0,25 point ne sera plus de rigueur. Le taux de rémunération sera au moins égal à l'inflation, mais il pourrait s'en contenter. Les épargnants seront-ils alors toujours au rendez-vous ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook