Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En Californie, les chauffeurs Uber pourront être des employés





Le 11 Septembre 2019, par La rédaction

L'État de Californie a frappé un grand coup contre Uber. Les chauffeurs indépendants qui travaillent pour le service de location de VTC pourront voir leur contrat de travail requalifié : ils pourront devenir employés de l'entreprise.


Uber a bâti sa fortune en s'appuyant sur des chauffeurs indépendants. Ces derniers utilisent une application mobile spécifique qui les met en contact avec les clients passant par la plateforme de l'entreprise. Ce service ne vient pas sans inconvénients pour les conducteurs de VTC, qui doivent respecter des règles afin de continuer à travailler avec Uber. Dans de nombreux pays, les chauffeurs sont de plus en plus nombreux à réclamer une requalification de leur contrat de travail, estimant qu'ils sont en fait des employés du groupe. Mais bien sûr, ce changement coûterait beaucoup plus cher à Uber puisque c'est un statut qui comprend des avantages que n'ont pas les contrats d'indépendants.

L'Assemblée de Californie a décidé de forcer la main d'Uber. À partir du 1er janvier 2020, les chauffeurs travaillant comme indépendants pour les services comme Uber seront considérés comme des employés dès lors que leur activité principale ou régulière est liée à cette plateforme. Ils pourront donc prétendre aux différentes prestations liées à un contrat employé, comme une assurance maladie, la retraite, un salaire minimum, des allocations chômage, etc.

Du côté des plateformes, l'enthousiasme n'est pas au rendez-vous. Lyft, un des concurrents d'Uber, assure que « l'écrasante majorité des chauffeurs » est favorable à une solution conciliant la flexibilité, des rémunérations et des avantages encadrés par le droit du travail. Sous-entendu : les contrats de travail classiques n'offrent pas ces prestations. Cette décision de la Californie poussera sans doute les revendications des chauffeurs indépendants ailleurs dans le monde.



Tags : Uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook