Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euro : la méfiance des Français





Le 23 Mai 2014, par

L'euro a mauvaise presse. La monnaie unique, lancée en 2002 dans une grande liesse populaire, a fini par incarner tous les maux du vieux continent. Les Français ont en tout cas montré leur scepticisme sur le sujet au travers d'un sondage Tilder.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Pour 40% des Français, l'euro est « un échec », quand 27% estiment que la monnaie unique a plutôt été « un succès ».  32% se montrent indifférents, pensant que l'euro n'est ni un succès, ni un échec. « Le discours politique, construit sur l'utopie positive d'assurance de paix et de prospérité sur le continent, a convaincu les Français il y a 12 ans mais s'est fracassé sur le mur de la réalité constatée. Les Français ne retiennent de l'Euro que l'augmentation des prix », explique Nicolas Boudot associé chez Tilder.
 
Vieille tarte à la crème anti-euro, et vraie croyance populaire, 65% des interrogés estiment que l'euro a eu un impact négatif sur les prix. 43% pensent que la monnaie unique a plombé la création d'emplois en France, quand 34%  croient que l'euro a fait plongé la compétitivité dans l'Hexagone.
 
Heureusement, 40% pensent au contraire que l'euro a eu un impact positif pour la compétitivité du pays. Néanmoins, il est difficile de se réjouir d'un tel constat qui ressemble à un aveu d'échec non seulement pour la monnaie unique, mais également pour les politiques. Le fossé entre les institutions européennes et les citoyens est décidément bien profond, et ça n'est pas nécessairement le seul fait de ces derniers.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook