Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Factures d'énergie : simplification du dispositif de soutien financier aux entreprises





Le 7 Septembre 2022, par François Lapierre

Le gouvernement prend enfin à bras le corps le problème des factures d'énergie pour les entreprises. Le dispositif de soutien va être simplifié et sera plus facile à obtenir, a annoncé Bruno Le Maire.


Simplifier le soutien financier

Si les Français peuvent bénéficier du bouclier tarifaire qui limite à 4% la hausse des factures d'énergie, pour les entreprises c'est plus compliqué. Il existe certes un dispositif de soutien financier, mais son obtention ne va pas de soi. Pourtant, les factures d'électricité et de gaz représentent une part de plus en plus significative dans le budget des entreprises et pour celles qui sont les plus consommatrices d'énergie, la situation commence à être plus que difficile.

C'est pourquoi le gouvernement va simplifier le dispositif. Au micro de BFM TV, Bruno Le Maire a fait le point sur ces mesures et annoncé qu'il va être plus facile de décrocher cette aide. Le ministre de l'Économie a tout d'abord constaté que le dispositif ne marchait pas et qu'il fallait le changer : « Aujourd'hui, pour avoir accès à des mesures de soutien, à des subventions, il faut que vous ayez perdu sur un trimestre au moins 30% de votre chiffre d'affaires. C'est beaucoup trop compliqué ».

Dès le premier euro

Désormais, une entreprise (qu'elle soit une TPE, une PME ou un commerçant) peut se rendre sur le site de la Direction générale des finances publiques pour dire : « Je perds de l'argent », a expliqué le locataire de Bercy. L'argent perdu en raison des factures d'énergie sera « compensé financièrement pour pouvoir passer cette période difficile », a-t-il assuré.

Pas besoin de justifier de la perte d'un pourcentage du chiffre d'affaires : le dispositif s'active « dès le premier euro » de perte sur un mois. Bruno Le Maire émet un bémol toutefois puisque ce dispositif est ciblé et destiné aux entreprises grandes consommatrices. En effet, il faut que le coût de l'électricité ou le gaz représente 3% du chiffre d'affaires de la société.



Tags : énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook