Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fiscalité : Airbnb échapperait au fisc des pays où elle est implantée





Le 18 Juillet 2014, par

Le montage d’optimisation fiscale est habile. D’après BFM TV, la société américaine qui propose de louer l’habitation de quelqu’un pour ses vacances échapperait à l’impôt dans les pays où elle est implantée, via plusieurs paradis fiscaux.


@Shutter
@Shutter

Mettre en place pour ses clients des locations pas chères permet également à Airbnb d’éviter de payer des impôts dans les pays où elle est implantée. D’après BFM TV, l’entreprise utiliserait un habile montage d’optimisation fiscale qui lui permettrait de faire circuler ses recettes dans le monde entier, via plusieurs paradis fiscaux.

 

Ainsi chaque filiale de Airbnb est détenue par Airbnb Holdings LLC, une société immatriculée au Delaware, le célèbre paradis fiscal américain. Les recettes de l’entreprise de chaque pays partent de plus en Irlande, un pays réputé pour ses conditions d’accueil des entreprises, chez Airbnb Ireland, une filiale elle-même enregistrée au Delaware.

 

Un exemple : vous louez via Airbnb une charmante villa en Italie, pour pas cher ! La belle affaire pour vous ! Mais également pour l’entreprise car l’argent que vous versez n’est pas déclaré en Italie, mais circule immédiatement. Ce qui permet à Airbnb de ne pas déclarer ce revenu au fisc italien, et donc de ne pas payer d’impôt. 

 

En ce qui concerne la France, les chiffres parlent d’eux-même. BFM TV estime que le chiffre d’affaires de l’entreprise en France, en 2013, a été de 100 à 130 millions d’euros. Un joli montant auquel il faut ajouter les commissions que prend l’entreprise, au propriétaire et au locataire, soit 12 %. Ce qui donne en gros sous entre 13 et 16 millions d’euros de commissions, rien qu’en France. Et le tout sans payer aucun impôt dans l’Hexagone.

 

Des montages qui semblent ne pas suffire à Airbnb qui estime payer déjà trop d’impôts. La société américaine de location immobilière préparerait, toujours selon BFM TV, un montage plus complexe faisant circuler les fonds à Jersey, via de nouvelles sociétés créées sur place. A quand les îles Caïman ?



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook