Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte progression du marché automobile français en avril





Le 1 Mai 2018, par

Le marché français de l'automobile neuve se porte remarquablement bien. Les chiffres dévoilés ce mardi 1er mai par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) confirment la vigueur des ventes depuis le début de l'année.


Tous les feux sont au vert pour les ventes de voitures neuves en France. En avril, la hausse des ventes s'établie à 9,03%, pour un total de 187 399 véhicules neufs achetés durant le mois qui a, certes, bénéficié d'un jour ouvré supplémentaire par rapport à avril 2017. De bon augure pour la performance de 2018, alors que le début de l'année a démarré sur les chapeaux de roue : +2,5% en janvier, +4,34% en février et +2,2% en mars. Avril marque le record pour l'année. Selon le CCFA, les premiers mois avant l'été sont capitaux car il y a souvent des commandes avant les vacances.

Les constructeurs français ont tiré leur épingle du jeu, en particulier le groupe PSA qui voit une progression de ses ventes de 20,2%. Le groupe automobile français a vendu en avril 60 502 voitures neuves, dont 2 630 véhicules de la marque DS (+68,2%). Peugeot demeure la marque la plus populaire du groupe avec une hausse des ventes de 11,96%, Citroën piquant du nez avec un recul de 4,93%. Opel, dans le giron de PSA depuis l'été dernier, a vendu 6 305 véhicules. Renault de son côté a bénéficié d'une croissance des ventes de 11,1% (47 954 immatriculations neuves). Dacia enregistre une belle performance avec 31,34% de voitures vendues en plus.

Les constructeurs automobiles français ont capté 58% du marché tricolore en avril. Ils ont connu une hausse globale des ventes d'immatriculations neuves de 16,02%. Les constructeurs étrangers se sont eux contentés d'une hausse des ventes de 0,7% seulement. Volkswagen demeure le premier groupe étranger, avec une part de marché de 12,14% et des ventes en hausse de 5,81%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook