Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gaz : la CRE annonce une nouvelle hausse importante pour octobre 2021





Le 28 Septembre 2021, par Paolo Garoscio

Mauvaise nouvelle pour les ménages français qui utilisent le gaz, que ce soit pour la cuisson ou le chauffage : la Commission de Régulation de l’Énergie a annoncé une nouvelle hausse du prix des tarifs réglementés d’Engie. Les prix du gaz, en hausse constante depuis l’été 2021, atteignent de nouveaux records.


Une nouvelle hausse du prix du gaz en octobre 2021

Pixabay/stevepb
Pixabay/stevepb
La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) qui fixe les tarifs réglementés d’Engie pour le gaz a confirmé une nouvelle hausse du prix de cette matière première sur les marchés de gros. Une augmentation qui se répercute, de fait, sur la facture des consommateurs finaux, donc les ménages français.

Pour le 1er octobre 2021, la CRE annonce donc une hausse record de 13,9% HT (12,6% TTC) du prix du gaz, en moyenne, pour les tarifs réglementés d’Engie. Cette hausse sera la plus élevée pour les ménages utilisant le gaz exclusivement pour le chauffage et l’eau chaude : elle atteint 14,3% HT.

Mais l’augmentation du prix du gaz va également concerner les ménages qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson, la hausse la moins élevée à 4,5% HT, ainsi que pour ceux faisant un double usage du gaz (9,1% HT).

L’énergie coûte de plus en plus cher aux ménages

Selon la CRE, cette nouvelle augmentation du prix du gaz porte le prix de cette énergie à des niveaux jamais atteints : +33% par rapport au niveau de référence de janvier 2015 et +31,9% par rapport au niveau d’avant-crise sanitaire, en janvier 2019.

L’augmentation vient également s’accumuler avec la hausse du prix du pétrole, au plus haut depuis 2018, le Brent ayant franchi la barre des 80 dollars le baril le 27 septembre 2021, qui fait augmenter le prix du carburant à la pompe. Sans compter le risque de hausse des tarifs de l’électricité : en février 2022, selon les calculs de l’UFC-Que Choisir, les tarifs de l’électricité pourrait grimper de 10% en France.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook