Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Google va valoriser les données de Renault





Le 9 Juillet 2020, par La rédaction

Renault accélère son partenariat avec Google Cloud. Le constructeur automobile veut optimiser ses infrastructures en confiant les données de ses 22 sites industriels au géant d'internet.


La valorisation des données pour faire des économies

Valoriser les données : c'est l'objectif de Renault qui a besoin de réaliser des économies en ces temps difficiles. L'optimisation des ressources et des infrastructures est donc un point central sur lequel le constructeur au losange va travailler avec Google. Depuis le début de l'année, Renault confie à la filiale Cloud du géant de la recherche en ligne les données provenant d'une plateforme connectant et agrégeant les 22 sites industriels de l'entreprise, soit plus de 2.500 machines. L'annonce de ce jeudi 9 juillet concrétise cette « alliance sur plusieurs années », explique-t-on chez Renault.

La valorisation des données permettra par exemple d'optimiser la consommation d'énergie dans les centres d'usinage ou les lignes de peintures. Deux secteurs très gourmands en la matière. Les données seront certes traitées par Google, mais elles resteront en Europe, avec une partie qui sera même stockée chez Renault. La protection de ces données critiques est essentielle, pas question de fuites intempestives.

Google a beaucoup à prouver

Mais l'informatique, même « dans le nuage », ne fait pas tout. Renault doit également former ses équipes : 40.000 salariés devront avoir suivi le module de formation dans les six prochains mois. Google Cloud participera d'ailleurs à l'élaboration de ces formations. Le partenariat, s'il profitera au constructeur automobile pour optimiser ses ressources, sera aussi utile à Google qui pourra ainsi améliorer ses technologies d'intelligence artificielle.

Google Cloud est encore un cran en-dessous de la concurrence : Amazon et Microsoft sont les leaders du marché dans ce secteur. Non seulement pour l'hébergement des données, mais aussi pour leur traitement au travers de complexes systèmes de machine learning. Les modèles développés par Google devront valider les investissements en recherche et développement du groupe américain : cet accord avec Renault est donc stratégique pour l'un comme pour l'autre des partenaires.



Tags : Renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook