Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hiver 2024 : les réserves de gaz de l'UE sont-elles satisfaisantes ?





Le 21 Août 2023, par François Lapierre

L'Union européenne a réussi à remplir ses réserves de gaz à 90,4 % en préparation pour l'hiver, conformément à la législation adoptée en juin 2022. Cette réalisation, qui survient bien avant l'échéance du 1er novembre, contribue à la stabilisation des marchés énergétiques en ces temps d'incertitudes géopolitiques et climatiques.


Remplissage inégal mais satisfaisant des réserves

L'annonce de la Commission européenne, le 18 août, du taux de remplissage des réserves de gaz de l'UE est un signal positif. Malgré l'invasion de l'Ukraine par Moscou et la réduction des approvisionnements russes, l'UE a atteint son objectif de 90 %, avec des niveaux de stockage variant entre 77 % en Lettonie et plus de 99 % en Espagne. La France affiche un taux de 84 %.

La Russie ne représentait plus que 15 % des importations de gaz de l'Union européenne au premier trimestre 2023, une part réduite de moitié en un an, tandis que les achats de gaz naturel liquéfié (GNL) américain ont augmenté. Ce taux de remplissage, qui peut couvrir jusqu'à un tiers de la demande de gaz de l'UE en hiver, permet de stabiliser davantage les marchés dans les mois à venir.

Situation fragile sur le marché du gaz

Malgré ces préparations, le marché du gaz demeure sensible aux fluctuations soudaines. Les cours avaient augmenté brusquement début août, en raison de menaces de grève en Australie dans d'importantes installations gazières et de la forte demande asiatique. La commissaire européenne à l'énergie, Kadri Simson, a souligné la nécessité de continuer à surveiller la situation et de se préparer à des conditions imprévues, telles qu'un hiver plus rude ou des turbulences sur les marchés gaziers. Le ministre tchèque de l'industrie et de l'énergie, Jozef Sikela, a bien résumé la situation en avertissant : « La partie n'est pas terminée, nous devons rester sur nos gardes ».

Les États membres ont également réussi à réduire leur consommation de gaz de 18 % entre août 2022 et mai 2023 par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, surpassant leur objectif de 15 % pour la période d'avril 2023 à fin mars 2024. La météo clémente et les tarifs élevés ont incité les ménages et les entreprises à réaliser des économies.



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook