Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ikea ouvre un magasin spécialisé dans les meubles d'occasion





Le 15 Septembre 2020, par La rédaction

Ikea a annoncé un objectif ambitieux pour réduire son empreinte carbone : une conversion complète à l'économie circulaire à l'horizon 2030. Cela nécessitera un important travail de fond, et des innovations sur le plan commercial.


Centre commercial dédié aux produits de seconde main

En Suède, Ikea ouvrira cette année un point de vente entièrement dédié aux produits de seconde main remis à neuf. Une première pour le géant de l'ameublement, qui investit un marché potentiellement très rémunérateur. Ce nouveau magasin est basé dans la ville d'Eskilstuna, plus précisément dans un centre commercial dévolu aux biens d'occasion. ReTuna, le nom du centre en question, est le premier du genre. Si le succès est au rendez-vous, il est probable que d'autres zones commerciales du même genre apparaîtront un peu partout en Suède, et ailleurs dans le monde.

Au vu du succès des services de petites annonces et du besoin des consommateurs de réaliser des économies en période de crise économique, ce type d'initiative a tout pour séduire la clientèle. Ce d'autant que s'ajoute la volonté de plus en plus affirmée de soulager l'environnement. Plutôt que des meubles neufs, autant acheter des produits de seconde main ! L'ancien modèle basé sur la consommation à outrance a d'ailleurs été favorisé par Ikea ; mais l'entreprise veut désormais faire amende honorable, en réduisant son empreinte climatique globale de 70% en moyenne par produit d'ici dix ans.

Des meubles endommagés et réparés

Le nouveau magasin spécialisé dans les meubles d'occasion sera approvisionné avec des articles issus d'un point de vente situé non loin. Les meubles endommagés ont été réparés par les bons soins d'Ikea, ce qui leur redonne une certaine valeur intéressante aux yeux des consommateurs. Ikea a également commencé à proposer la location de biens d'ameublement partout dans le monde, une initiative lancée l'an dernier via un projet pilote.

Par ailleurs, l'entreprise assure de plus en plus la réparation et le reconditionnement des produits endommagés pendant le transport dans ses magasins. Les clients ont également la possibilité de rendre leurs meubles afin de toucher le produit de leur revente (ils peuvent également en faire don à des œuvres de bienfaisance). « Si nous voulons atteindre nos objectifs de développement durable, nous devons nous remettre en question et tester nos idées en pratique », a expliqué le directeur du développement durable d'Ikea Suède, Jonas Carlehed.



Tags : ikea

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »













Rss
Twitter
Facebook