Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Iliad lance une OPA sur l'opérateur polonais Play





Le 22 Septembre 2020, par François Lapierre

Iliad, la maison-mère de Free, poursuit son développement en Europe avec l'annonce de l'acquisition de l'opérateur Play, leader du marché mobile en Pologne.


L'Europe en ligne de mire

Iliad, qui gère le fournisseur d'accès à internet Free et l'opérateur Free Mobile, lance une offre publique d'achat sur Play. L'entreprise polonaise est leader de son marché avec 15 millions d'abonnés. D'ores et déjà, deux  actionnaires de premier plan ont accepté de rejoindre la proposition du groupe français, en y apportant leurs actions : Iliad a ainsi sécurisé un bloc de 40% du capital de Play. Par ailleurs, le conseil d'administration de l'opérateur polonais ayant donné son feu vert à la transaction, il est plus que probable que l'opération se termine bien. L'entreprise de Xavier Niel entend investir 3,5 milliards d'euros pour acquérir Play, une acquisition financée en numéraire (Iliad va puiser dans sa trésorerie et créer de la dette).

Free et Play partagent certains gènes, notamment celui de bousculer le paysage mobile dans leurs pays respectifs. L'opérateur polonais a été le dernier à se lancer sur son marché, tout comme Free Mobile. Il est désormais numéro un, dans un pays qui compte un parc de 54 millions de clients mobiles alors qu'il compte 38 millions d'habitants. Si Iliad parvient à empocher Play, il deviendrait le sixième opérateur en Europe en comptant ses activités en Italie (sous le nom Iliad Italia) et en France, avec un total de 41 millions de clients.

Les défis d'une telle acquisition

Acquérir la majorité du capital de Play sera une chose. Mais le groupe français va ensuite devoir gérer très rapidement un dossier épineux, celui du déploiement de la 5G en Pologne. Les enchères pour les fréquences auraient dû débuter au printemps, mais l'épidémie a repoussé le processus. Pour son réseau mobile, Play utilise des équipements du chinois Huawei et d'une autre entreprise, européenne celle-ci. Or, les produits de Huawei sont sur la sellette un peu partout en Europe.

Par ailleurs, Play doit également bâtir un réseau dans l'internet fixe. Contrairement à la France qui est relativement bien servie en matière de câble et de fibre, ce n'est pas le cas en Pologne. Cela va donc demander des investissements lourds : Iliad aura-t-elle les reins suffisamment solides ? Ce d'autant que l'opérateur investit aussi en Italie pour son réseau fixe.



Tags : Iliad

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook