Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inflation : la BCE confirme la poursuite de la hausse des taux





Le 28 Juin 2023, par La rédaction

Lors d'un forum de la Banque centrale européenne (BCE) à Sintra, au Portugal, la présidente Christine Lagarde a confirmé que la BCE continuera d'augmenter ses taux directeurs lors de sa prochaine réunion en juillet. Elle a insisté sur le fait qu'il est encore trop tôt pour déclarer victoire dans la lutte contre l'inflation en zone euro.


La BCE maintient le cap des hausses de taux

Dans son allocution, la présidente de la BCE a insisté sur la nécessité de continuer à augmenter les taux d'intérêt dans l'eurozone. « Notre travail n'est pas fini. Sauf changement important dans nos perspectives, nous poursuivrons le relèvement des taux en juillet », a affirmé Christine Lagarde. Elle a aussi ajouté qu'il est peu probable que la BCE puisse affirmer avec certitude dans un futur proche que les taux ont atteint leur sommet.

Lors de sa dernière réunion de politique monétaire en juin, la BCE a opté pour une huitième hausse de ses taux directeurs en moins d'un an, d'un quart de point de pourcentage, portant son taux de référence sur les dépôts à 3,5%. Cette hausse fait partie d'un cycle sans précédent de resserrement monétaire initié par la BCE il y a un an pour contrer la flambée des prix. Toutefois, certaines voix appellent à une pause pour ne pas freiner davantage l'activité économique.

Inflation persistante et hausse des salaires : un défi pour la politique monétaire

Face à ces préoccupations, Lagarde a mis en garde contre un revirement « trop rapide de la politique monétaire » en réponse à un « processus d'inflation plus persistant » dans la zone euro. Elle a également souligné l'« incertitude » entourant l'effet de ses politiques monétaires en termes de durée et de niveau. Selon Christine Lagarde, l'inflation progresse par phases dans l'économie, alors que différents agents économiques tentent de répercuter les coûts les uns sur les autres. 

Par ailleurs, la présidente de l'institution a prévenu que la hausse des salaires stimule désormais l'inflation, dans le cadre d'un « processus durable de rattrapage » du pouvoir d'achat. Elle a également appelé les entreprises à absorber la hausse des coûts de main-d'œuvre dans leurs marges plutôt qu'en augmentant leurs prix. Christine Lagarde a conclu en indiquant que si les entreprises regagnaient 25% de la marge bénéficiaire perdue, l'inflation en 2025 serait nettement plus élevée, à près de 3%. Selon les dernières projections de la BCE publiées en juin, l'inflation devrait atteindre 5,4% cette année, puis descendre à 2,2% (et 2,3% hors énergie) en 2025.



Tags : Inflation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook