Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Euro de foot ne sera pas perturbé par la CGT





Le 9 Juin 2016, par

Soulagement chez les fans de football : la CGT n'a pas l'intention de perturber l'Euro, qui débute ce vendredi 10 juin. Le syndicat ne veut pas perturber la compétition et les à-côtés festifs.


On peut souffler du côté du gouvernement, qui a déjà fort à faire pour la gestion de la sécurité alors que l'état d'alerte est toujours en cours. La CGT, le syndicat à la pointe de la contestation contre la loi El Khomri, ne va pas profiter de l'événement pour faire pression.

"Je ne suis pas sûr que bloquer les supporters soit la meilleure image que l'on puisse donner de la CGT" a déclaré Philippe Martinez, le patron du syndicat qui veut éviter de dégrader encore plus l'image du mouvement et la popularité, toute relative, de la contestation. Surtout au moment où la France accueille tout ce que l'Europe compte d'amateurs du ballon rond...

Mieux encore, la CGT souhaite que la compétition soit une fête populaire "dans les stades comme dans les fan zones". Les militants pourront en revanche tracter devant les bâtiments officiels et discuter avec les spectateurs. Cela ne signifie pas pour autant que le syndicat lâche du lest sur la contestation de la loi Travail ; le mouvement n'est pas terminé, prévient Martinez, qui appelle à "amplifier" le mouvement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loi travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook