Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Euro de foot ne sera pas perturbé par la CGT





Le 9 Juin 2016, par

Soulagement chez les fans de football : la CGT n'a pas l'intention de perturber l'Euro, qui débute ce vendredi 10 juin. Le syndicat ne veut pas perturber la compétition et les à-côtés festifs.


On peut souffler du côté du gouvernement, qui a déjà fort à faire pour la gestion de la sécurité alors que l'état d'alerte est toujours en cours. La CGT, le syndicat à la pointe de la contestation contre la loi El Khomri, ne va pas profiter de l'événement pour faire pression.

"Je ne suis pas sûr que bloquer les supporters soit la meilleure image que l'on puisse donner de la CGT" a déclaré Philippe Martinez, le patron du syndicat qui veut éviter de dégrader encore plus l'image du mouvement et la popularité, toute relative, de la contestation. Surtout au moment où la France accueille tout ce que l'Europe compte d'amateurs du ballon rond...

Mieux encore, la CGT souhaite que la compétition soit une fête populaire "dans les stades comme dans les fan zones". Les militants pourront en revanche tracter devant les bâtiments officiels et discuter avec les spectateurs. Cela ne signifie pas pour autant que le syndicat lâche du lest sur la contestation de la loi Travail ; le mouvement n'est pas terminé, prévient Martinez, qui appelle à "amplifier" le mouvement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loi travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"
















Rss
Twitter
Facebook